Kéfir de fruits

Le kéfir de fruits – Limonade positive !

Une boisson bienfaisante au citron et à la figue, légèrement gazeuse.

Une boisson source de probiotiques, vitamines et minéraux générés naturellement par l’action du sucre et du kéfir, qui aide notamment au bon fonctionnement de notre ventre.

Voilà maintenant presque une année que je consomme régulièrement du kéfir de fruit et il est vrai que le mien s’en porte mieux !

 

Pour la petite histoire…

 

Le kéfir de fruit est aussi appelé « cristal japonais ». On ne connaît pas son origine exacte (on entend parler de l’Amérique, Tibet, Japon). Il est composé de levures et de bactéries en forme de grains blancs à translucides qui augmentent en taille et en nombre en contact avec l’eau sucrée.

Les levures et bactéries produisent les probiotiques lors de la macération en se nourrissant des sucres.

Sont notamment produites : Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus, Lactococcus lactis, Saccharomyces cerevisiae, … autant de souches présentes dans les probiotiques achetés en pharmacie !

 

Cette boisson est source de nombreux bienfaits…

  • Riche en oligoéléments,
  • Source de probiotiques
    • Elle apporte des bactéries et levures utiles à la digestion et au bon fonctionnement de l’organisme, des vitamines et des minéraux assimilables, et protéines complètes ;
    • Elle favorise la digestion, contribue au bon fonctionnement des intestins ce qui permet de soulager certains désordres intestinaux (améliore le transit intestinal, aide à réduire la flatulence et contribuer à un système digestif sain) ;
    • En apaisant l’intestin il pourrait également aider à éliminer des envies malsaines de nourriture ;
  • Le kéfir contient du sélénio-méthionine qui est un anti-oxydant n’existant pas sous forme libre dans les aliments.

 

Le kéfir se donne et ne se monnaie pas !

Vous pourrez en trouver :

 

A force de préparations, les graines se multiplient. Vous aurez vite un bon stock de souche de kéfir. Je vous invite à mettre une annonce de don et vous verrez qu’il y aura rapidement de nombreux preneurs !

Les échanges sont très conviviaux, certaines personnes donnent spontanément des petites choses comme des boutures de plantes, des confitures maison, des fromages artisanaux, huiles essentielles !

 

Le kéfir est un organisme vivant qu’il faut chérir et entretenir !

 

Entre vos utilisations vous pouvez le conserver par plusieurs méthodes :

  • Au réfrigérateur

Placez votre kéfir au réfrigérateur avec une cuillère à soupe de sucre et de l’eau de source (pour « nourrir » la graine) dans un récipient fermé (un bocal de confiture vide par exemple).

Cette technique n’altère pas la capacité de reproduction des graines qui se multiplient à nouveau dans les conditions normales.

Il est possible de conserver le kéfir pendant plusieurs mois au réfrigérateur avec cette technique.

Le plus important est de penser à changer l’eau sucrée tous les 15 jours environ.

J’utilise cette technique depuis que j’ai ma souche et elle est toujours restée en pleine santé !

  • Au congélateur

On peut congeler les graines une fois (je n’ai jamais essayé).

  • Séché

On peut encore simplement faire sécher les grains.

A cette fin placez le kéfir sur une assiette placée sur un radiateur tiède ou encore étalés dans une passoire à température ambiante, en couche unique pour faciliter le séchage. Les graines vont se rétracter.

Il faut ensuite les ranger dans un récipient hermétique et vous pourrez les conserver un an environ.

Pour vous en resservir, vous devrez les réhydrater en douceur dans un peu d’eau sucrée. Une première fois pendant environ 12 heures. Jetez ensuite l’eau et renouvelez l’eau sucrée, ainsi de suite pendant 3 à 4 jours avant de pouvoir les réutiliser.

 

Un kéfir malade se reconnaît par différents signes :

  • Les grains sont visqueux ;
  • Le kéfir est sirupeux ;
  • Le kéfir sent mauvais (odeur de soufre, fruits pourris, sent « comme des pieds», etc) ;
  • Un film blanc se forme sur la partie supérieure du kéfir ;
  • Les grains commencent à diminuer de volume.
Kéfir prêt au repos

Kéfir prêt au repos

 

La préparation

Avant toute chose : n’utilisez que des ustensiles de bois, verre ou plastique ! Le kéfir n’apprécie pas du tout le métal !

Privilégiez les ingrédients d’origine naturelle et sans pesticides, le sucre muscovado ou du moins roux (pas de sucre raffiné blanc).

Matériel

  • Un grand saladier ou jarre en verre ou plastique ;
  • Une louche et cuillère en bois ou plastique ;
  • Un linge propre ;
  • Une passoire en plastique ;
  • Un entonnoir en plastique ;
  • Une grande bouteille de verre qui ferme.

 

Ingrédients – recette traditionnelle

Pour 1 litre de boisson

  • 1 bouteille d’eau en bouteille d’un litre ou un litre et demi ;
  • ½ citron ;
  • 2 figues séchées ;
  • 3 grosses cuillères à soupe de sucre non raffiné.

 

Etapes

  • Mettez tous les ingrédients dans le saladier ou la jarre. Refermez ou couvrez d’un linge propre si vous n’avez pas de couvercle ;
  • Laissez macérer 24 h à température ambiante (72h si vous voulez un effet « constipant ») ;
  • Sortez les figues et jetez les ;
  • Pressez le citron si vous voulez plus de goût et jetez le ;
  • A l’aide de la passoire, filtrez le kéfir pour n’en récupérer que le liquide ;
  • Mettez la boisson dans une bouteille de verre qui ferme ;
  • Conservez la boisson au réfrigérateur et buvez-la dans les trois à quatre jours,
  • Récupérez les graines de kéfir. Mettez-les en attente dans un pot de confiture vide, recouverts d’eau de source et d’une cuillère à soupe de sucre (à renouveler hebdomadairement en cas de pause, comme expliqué dans les méthodes de conservation).
Kéfir prêt à être filtré - figue à la surface

Kéfir prêt à être filtré – figue à la surface

 

D’autres recettes pour varier les plaisirs

Le mélange figues citron est la recette traditionnelle du kéfir. Vous pouvez cependant vous laisser tenter par d’autres variantes afin de mixer les plaisirs !

Quel que soit le mélange, le mode de préparation est toujours le même. Dans un bocal mettre des graines de kéfir, de l’eau de source et un fruit acide, un ou des fruits secs et du sucre non raffiné :

  • Au citron vert : 1 citron vert tranché en quartiers ou en rondelles et une figue ;
  • A l’orange : ½ orange tranchée en rondelles et une figue ;
  • Au pamplemousse : ⅓ ou ½ pamplemousse tranché et une figue ;
  • A la mandarine : 2 mandarines tranchées et une figue ;
  • Au jus de citron : le jus de 3 citrons et une figue ;
  • Au jus d’orange : le jus de 4 oranges et une figue ;
  • Au jus de pamplemousse : le jus d’un pamplemousse et une figue ;
  • Au jus de mandarine : le jus de 4 mandarines et une figue ;
  • Au jus d’agrumes : un mélange de jus d’agrumes variés et une figue ;
  • Au cassis : 35 gr de cassis environ (frais ou décongelés), ½ figue, ¼ de citron. La boisson est alors colorée rose-rouge.
  • A la framboise : petit coulis de framboise (frais ou décongelé), ½ figue, ¼ de citron. Vous obtenez une boisson foncée ;
  • Préparation au thé : Utilisez n’importe quel thé, même parfumé… faites votre kéfir en remplaçant l’eau par un thé refroidi préparé avec de l’eau de source et 2 sachets de thé ou de thé en vrac filtré, ajoutez ½ citron coupé en morceaux et une figue ;
  • Préparation à la tisane : préparez une tisane avec 2 sachets de tisane ou faire une tisane avec des plantes séchées et laissez refroidir. Préparez la boisson en remplaçant l’eau par la tisane, ajouter ½ citron et une figue.

 

Et maintenant c’est à vous !

Pas de commentaire... OSEZ !

Et vous quel est votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez16
Enregistrer
Tweetez
+1
16 Partages