Fleurs comestibles

Des fleurs qui se mangent

 

Elles surprennent et ajoutent une jolie touche de décoration à nos plats ! Pleines de surprises, elles nous font découvrir de nouvelles associations ! Faciles à cultiver, notamment en jardinières sur un balcon, elles sont parfaites !

 

Les capucines

Tropaelonum majus

Les fleurs ont un goût poivré, légèrement piquant, qui fait un peu penser au cresson ou roquette. Les jeunes feuilles ont elles une saveur sucrée.

Elles se sèment de mars à mai. La floraison et récolte à lieu de juin à octobre.

Veillez à les exposer au soleil.

Dans la capucine les boutons floraux, les fleurs, leur feuilles et graines (récoltées vertes après la floraison) se consomment.

Vous pouvez servir les fleurs :

  • en décoration de vos plats,
  • pour agrémenter vos salades composées,
  • vos viandes et poissons,
  • déposées sur vos purées.

Les jeunes feuilles peuvent adoucir vos salades vertes, notamment avec votre roquette ou dans un mélange de jeunes pousses.

Les boutons floraux et graines peuvent être préparés au vinaigre et utilisés comme condiments.

 

Capucines

Capucines

 

La bourrache

Borrago officinalis

Ses petites fleurs ont un goût iodé rappelant celui de l’huître. Si vous êtes en manque de bord de mer, vous savez quoi faire !

Elles se sèment en mars et avril. La floraison et récolte à lieu de mai à septembre.

Veillez à les exposer au soleil.

Pincez les fleurs pour en retirer la partie verte (pédoncule) et consommez-les fraiches ou séchées. Elles peuvent décorer des salades composées, salades de fruits. Elles se mangent aussi cristallisées au sucre, décorent vos pâtisseries, ou encore prises dans des glaçons pour décorer vos boissons.

Les feuilles se cuisinent en beignet, soupes ou encore farcies.

Bourrache

Bourrache

 

Les soucis

Calendula officinalis

Ses fleurs jaunes orangées ont un léger goût de radis.

Elles se sèment en mars et mai. La floraison et récolte à lieu de mai à septembre.

Veillez à les exposer au soleil.

Les pétales des fleurs se consomment sèches. Vous pouvez les faire sécher en mettant les fleurs côtes à côtes sur un papier absorbant ou au four à basse température. Ne conservez que les pétales, dans une boite hermétique. Les pétales parfument les huiles, soupes, gelées, infusions, vinaigres et colorent le beurre ou le riz comme peut le faire le safran.

Vous pouvez aussi utiliser les fleurs en décoration de vos plats.

Soucis

Soucis

 

La fleur de Chrysanthème

Chrysanthemum coronarium

Dans les pays orientaux, les fleurs de chrysanthèmes comestibles se consomment comme des légumes.

Goût surprenant, mi acide, mi amer.

Elles se sèment en avril et mai. La floraison et récolte à lieu de juillet à septembre.

Veillez à les exposer au soleil.

Il vous faut blanchir les pétales à l’eau bouillante afin d’enlever la légère amertume avant de les cuisiner.

Les fleurs de chrysanthème peuvent alors se cuisiner en soupe, accompagner vos salades composées, dégustées en omelette, incorporées à des farces ou être consommées en infusion.

Les jeunes feuilles, riches en vitamines, peuvent être mangées en salade, crues ou bien cuites, sautées à la poêle, en omelette, incorporées à des farces.

 

Chrysanthème

Chrysanthème

 

La violette odorante

Même si pratiquement toutes les violettes se mangent, la violette odorante ou viola odorata est la plus conseillée.

La violette est une fleur aussi belle que bonne à manger.

Elle se sème de septembre à novembre et de mars à avril. La floraison et récolte à lieu à partir de la fin de l’hiver, ou début du printemps.

Veillez à les exposer l’ombre ou mi-ombre.

Elle décore à merveille les pâtisseries. Elle peut être consommée en gelée, comme arôme, ou encore en confiserie.

Violette odorante

Violette odorante

 

 

 

 

 

 

 

Pas de commentaire... OSEZ !

Et vous quel est votre avis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Enregistrer
Tweetez
+1
0 Partages